Ou et comment apprendre à faire du paddle?

Après une année 2020 riche en émotions, doublée du passage des fêtes de fin d’année, vous souhaitez prendre de nouvelles résolutions. Plus d’exercice, meilleur régime, et autres changements qui boosteront votre santé. Seulement, les salles de sport sont actuellement indisponibles, et de toute façon vous n’êtes pas fan de l’activité en intérieur, et la course à pied vous donne des sueurs froides. Que faire donc ? Vous vous remémorez les discussions à la table de Noël et il vous revient que votre beau-frère disait s’adonner à une nouvelle activité de plein air, le Stand-Up Paddle ! Vous avez d’ailleurs remarqué que depuis qu’il s’est mis à ramer, il a l’air d’avoir rajeuni !  Intéressant, non ? Mais alors, vers qui se tourner pour s’initier à ce sport ? Vos recherches sur internet vous ont mené jusqu’à nous et nous allons tenter de répondre à vos questions sans plus tarder !

Alors, où puis-je apprendre ?

Nous pourrions bien évidemment commencer les recherches sur les lagons aux eaux cristallines de la Caraïbe ou de la Polynésie en vantant les températures et cadres paradisiaques où, même si l’équilibre fait défaut, il fait « bon » de tomber pendant l’apprentissage du SUP. Mais nous avons conscience, que en termes de budget ce n’est pas réellement idéal. C’est pour cela que nous tâcherons de nous concentrer sur les spots nationaux qu’ils soient en Mer, en Lac, à l’Océan ; Partez à la découverte de vos régions !

 

Il  serait malhonnête de notre part de vous dire que tant qu’il y a de l’eau, il y a de l’espoir ! Bien entendu, selon votre niveau d’équilibre ou encore votre condition physique certains plans d’eau seront plus adaptés que d’autres mais de façon générale on cherchera un spot où l’eau restera la plus plate possible. Vous n’auriez pas l’idée d’aller apprendre à skier sur une piste noire ? Nous sommes donc d’accord que vous ne voudriez pas apprendre à tenir en équilibre sur une planche dans les vagues Landaises !

Habituellement, les lacs et étangs se prêtent bien au jeu lorsqu’ils ne sont pas balayés par les vents. Pour exemple, les étangs de Leucate, dans l’Aude, où vous trouverez diverses écoles de sports nautiques proposant, entre autre activités, le Stand-Up Paddle (Wesh Center Crew, Cercle de Voile du Cap Leucate, Surf One, etc…). La plupart des écoles de windsurf sont pourvues de planches aussi bien gonflables que rigides pour le Stand-Up Paddle afin de couvrir les jours de calme éolien.

Apprendre le paddle en Mer

Si aux plans d’eau intérieurs vous préférez la Mer, recherchez les zones où vous serez abrités du vent et donc des spots compliqués. Toujours dans le Sud, mais se déplaçant vers l’Est d’autres très bonnes écoles pourront faire votre bonheur pour apprendre à ramer (Pacific Palissades (Marseille, Alpes-Maritimes), La Cahute (Six-Fours-Les-Plages, Var) pour ne citer qu’elles). Si l’on jette un œil sur la côte Atlantique, certains spots pourront être exploités pour s’initier au SUP. En région bordelaise, le bassin d’Arcachon regorge de plan d’eau tranquilles et faciles. Faites un tour chez Monkey Windsurf Club à Lège-Cap-Ferret où des planches vous attendent très certainement !

Apprendre le paddle sur plan d’eau intérieur

Si vous êtes plutôt féru d’eau douce, la plupart des lacs de nos régions feront l’affaire ! Dans l’Isère, le Lac du Monteynard est un endroit magnifique à découvrir où diverses bases nautiques proposent à la fois windsurf et Stand-Up Paddle (SRVG, SUP A Yoga, etc…) Attention à bien écouter les recommandations des professionnels du secteur concernant les conditions Météo !

Si nous devions lister tous les spots de France (et de Navarre !) nous aurions besoin d’une encyclopédie, et vous nous auriez déjà quitté. Pour résumer, le « où » dépend de Vous ! Selon vos préférences, votre région de résidence, vous trouverez toujours une école ou centre nautique où apprendre à ramer. Une fois de plus, évitez les pots de canyoning et de rafting pour faire vos premiers « pas » en Stand-Up Paddle !

 

Et comment apprend-t-on le paddle ?

Nous ne ferons pas un cours de SUP à l‘écrit via internet, rassurez-vous ! Nous nous contenterons ici de vous donner quelques pistes à suivre pour pouvoir choisir la pratique qui vous conviendra le plus une fois que vous vous serez jetés à l’eau !

Bien que le sport ne paraisse pas bien compliqué, une mauvaise posture/technique pourrait vous causer quelques soucis. En tant que professionnels, nous vous recommanderons toujours de vous rapprocher de nos collègues des Centres Nautiques et écoles qui vous guideront dans les postures et règles de sécurité. Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier, vous pouvez vous procurer votre propre matériel, bien entendu, et vous rendre par vous-même sur le spot sur lequel vous avez sagement porté votre choix, toujours dans le respect de la législation en vigueur !

Apprendre tranquillement

 

Comme pour la plupart des sports de glisse, la détente est de mise ! Soyez Zen ! (Ohmmmm) Plus vous serez détendu, plus vite l’équilibre viendra. A ce propos, si vous ramez déjà et souhaitez rajouter un peu de piquant à votre équilibre, sachez que de plus en plus de centres proposent des sessions de Paddle Yoga. Généralement organisées lorsque les plans d’eau restent très calmes, vous serez guidés par des maîtres Yogis pour vous faire usage de votre paix intérieure et vous retrouver dans des positions (souvent acrobatiques !) sur votre flotteur favori. Outre la possibilité de s’emmêler les membres sur sa planche, de simples balades le long des côtes sont aussi un bon moyen de se vider l’esprit paisiblement sur les flots. Les Calanques de Cassis ou encore les Gorges du Verdon parmi tant d’autres, sont des spots déjà réputés pour leur beauté et, lorsque le Mistral ne fait pas des siennes, vous pourrez apprécier leurs eaux calmes pour vous ressourcer.

Peut-être y aviez-vous pensé, mais votre flotteur peut vous servir d’embarcation pour aller pêcher (Si si !). Attention, petite nuance, n’allez pas imaginer que vous allez partir à la pêche à la traîne à 2 km des côtes et ramener un thon de 200kg pour nourrir la famille ! En revanche, flottant sur un petit lac, ou en bord de mer, vous pourrez vous adonner au plaisir de la pêche. De nombreux fabricants proposent désormais des accessoires pour cette pratique parmi lesquels des chaises, supports de cannes, glacières à sangler, etc…

Apprendre comme un pro

Si votre but est de glisser de façon plus intense vous pouvez commencer avec les Paddle de course. Se tirer la bourre avec les copains le week-end peut vite devenir une addiction ! A vous les longues distances à propulser votre planche à la force de vos bras (n’oubliez pas de vous hydrater tout de même !) et pour rajouter de la difficulté, une fois que votre niveau le permet cela va de soi, pourquoi ne pas tenter des downwind dans des mers plus agitées ? Non content d’utiliser vos bras, la houle vous fera travailler l’équilibre tout en vous donnant un petit coup de pouce pour pousser cette Vmax ! Vous aurez également la possibilité de créer des parcours plus techniques si vous le souhaitez, et pourquoi ne pas vous lancer sur les divers évènements organisés sur tout le territoire ?

Pour les sportifs accros à l’adrénaline

Pour monter d’un cran vers l’extrême, vous pouvez vous lancer à l’assaut des rapides ! Une fois de plus, nous ne le répèterons jamais assez, soyez prudents ! Cette pratique requiert une certaine expérience non seulement du SUP mais également des rivières doublée de matériel de sécurité obligatoire comme le casque et le gilet de flottaison. Commencez sur des cours d’eau peu rapides avec des guides expérimentés et prenez le temps de bien vous familiariser avec cet environnement. Pour cette discipline, votre choix de flotteur devra se tourner vers les SUP gonflables. Choisissez bien vos armes pour ne pas être confronté à quelques soucis de crevaison !

Apprendre dans les vagues

Si votre région voit ses côtes frappées par la houle de façon régulière, il semblera évident que l’envie d’aller surfer avec votre SUP se fera sentir. Eh bien, en avant ! Commencez dans des conditions faciles : petites vagues jusqu’à 1m plage de sable, sans trop de rochers tout autour, pas trop de baigneurs, etc…. Respectez les règles du surf pour ne pas vous attirer les foudres des autres riders et tout ira pour le mieux !

Vous avez ainsi une bonne idée de toutes les possibilités qui s’offrent à vous une fois le pas (de l’école ?) franchi ! Bien entendu la liste n’est pas exhaustive et vous pouvez toujours trouver une nouvelle pratique qui vous conviendra, n’hésitez pas à nous en faire part !

En bref

Pour la dernière fois dans cet article, nous répèterons que la prudence est de mise ! Pour vous lancer dans le SUP, préférez vous mettre en contact avec les écoles et centres nautiques de votre région ou de l’endroit où vous passez vos vacances. Soyez réalistes quant à vos capacités et expériences afin de profiter pleinement et sûrement de votre SUP.

A vos recherches et par avance, soyez les bienvenus dans ce vaste univers qu’est le Stand Up Paddle !

Découvrez nos paddles gonflables top qualité au meilleur prix

Promo !
329,00
Promo !
299,00
Promo !
329,00
Promo !
299,00
Promo !
329,00
Promo !
299,00
Promo !
379,00
Promo !
349,00
Promo !
429,00
Promo !
399,00
Promo !
379,00
Promo !
349,00

Table des matières

Actu

Dans des sujets similaires

Les paddles gonflables GoSport

Les paddles gonflables GoSport, bonne ou mauvaise affaire ?   Lancé en 2000 par le Groupe Rallye, GoSport se place de nos jours en véritable

Vous cherchez un superbe paddle au meilleur prix?

Visitez notre boutique