Faire du paddle en sécurité : trucs et astuces

Vous cherchez une activité qui puisse être pratiquée par toute la famille et qui vous permette de rester en forme ? Le stand-up paddle ou SUP est de plus en plus populaire. Voici nos conseils d’experts sur la façon de pratiquer le paddle en toute sécurité.

Le stand-up paddle (SUP) est l’un des sports nautiques dont la croissance est la plus rapide. Que ce soit sur une planche gonflable ou sur une planche rigide, le SUP est un excellent moyen de s’amuser sur l’eau et de se mettre en forme. Si vous le pratiquez assez souvent, vous pourrez améliorer votre condition physique générale, en particulier la force de votre tronc, d’où proviendra la majeure partie de la puissance de votre pagaie.
Que vous soyez un débutant complet en SUP ou plus expérimenté, il est toujours utile de connaître quelques conseils et astuces pour améliorer votre expérience.

Conseils simples pour améliorer votre navigation

  • Toujours naviguer au vu de son niveau de pratique. Se surestimer n’est vraiment pas une chose à faire. Sinon vous allez galérer et finalement ne prendre aucun plaisir en naviguant.
  • Regarder des vidéos tutos en ligne. C’est une très bonne solution si vous désirez parfaire votre technique de navigation. Parfois il suffit de petits conseils habiles pour se dire “Ah mais oui bien sûr” et franchir un nouveau cap dans votre progression.
  • Évitez les vents “off-shore”. Ils emporteront rapidement votre paddle au large, ce qui peut rendre le retour au rivage extrêmement fatigant et difficile. De plus, bien que ce soit possible, naviguer face au vent n’est pas une excellente idée. Vous allez énormément forcer pour très peu de distance parcourue. N’oubliez pas que dans des conditions de vent de terre, le vent mais aussi le courant vous entraîne au large. Vous avez donc deux fois plus de raisons pour rester à terre dans ce genre de conditions.
  • Portez des vêtements adaptés à la période de l’année. En hiver, vous voudrez utiliser une combinaison humide ou sèche. En été, vous pouvez peut-être vous contenter d’un maillot de bain. Mais si vous restez longtemps dans l’eau, il est préférable d’opter pour un vêtement qui vous tienne chaud.

  • Vous devez toujours utiliser un paddle avec un leash approprié. Il n’y a rien de plus frustrant que de devoir nager après votre planche si vous tombez. Le leash vous aidera également à rester connecté à votre planche si vous avez des problèmes et vous aidera à flotter. Le leash est tant un équipement technique nécessaire qu’un élément de secours. Pensez-y. De plus, veillez à ne pas trop serrer le velcro de fermeture pour laisser votre cheville mobile, mais de serrer tout de même suffisamment pour ne pas le perdre.
  • Si vous mettez à l’eau sur une plage surveillée, assurez-vous que vous mettez à l’eau et récupérez entre les drapeaux à damiers noirs et blancs. Il devrait y avoir moins de nageurs dans cette zone, ce qui vous donnera plus d’espace pour manœuvrer. Tenez compte des autres utilisateurs de l’eau en apprenant les droits de passage dans le surf. Cela peut vous éviter de vous blesser ou de blesser d’autres personnes.
  • Quelques séances de formation peuvent vous permettre d’acquérir la bonne technique, afin que vous fassiez plus de stand-up et moins de nage. Il n’est pas idiot de débuter dans une école de SUP. Pourquoi ? Plutôt que de galérer au début et de tomber souvent, un moniteur vous fera faire des exercices adaptés et qui vous permettront de progresser rapidement. En plus, vous allez directement démarrer avec la bonne technique.

Naviguer en sécurité 

Voici les moyens que nous mettons en œuvre pour vous aider à tirer le meilleur parti du paddle et vous assurer la plus grande sécurité possible tout en pratiquant votre sport.
  • Privilégier les sorties en groupe. L’idéal est de faire une sortie à plusieurs. En effet en cas de difficulté, vous pouvez vous entraidez. Par exemple en cas de chute, l’un des pratiquants pourra vous tenir votre planche afin que ce soit plus facile pour vous de remonter dessus. Autre élément important, en cas de grosse blessure, un coéquipier peut prévenir les secours à votre place, surtout si c’est vous la victime. Il peut également vous aider à revenir au bord sans difficulté.
  • Toujours checker les conditions météos avant de partir naviguer. Il existe plusieurs applications de prévisions météos gratuites et performantes. Il faut absolument que vous les consultiez avant chaque session. Regardez la température, le vent, le niveau de houle, l’heure des marrées.. Toutes ces informations sont cruciales pour passer une bonne session en sécurité. Veillez également à regarder l’évolution de la météo dans la journée: même si les conditions réelles peuvent varier par rapport au modèle météo, l’important est d’avoir une idée de la tendance de la journée. En ce qui concerne les modèles météos, privilégiez toujours les modèles basés sur 3 jours de prévisions. Le modèle Arome est un modèle français et précis, développé exclusivement pour notre pays. Nous vous le conseillons.
  • Toujours vérifier les conditions le jour-même, sur le spot. Qu’importe le niveau de précision de votre bulletin météo, avant de vous jeter à l’eau, allez vérifier les conditions par vous-même. Regardez l’état du plan d’eau (grosseur du clapot, courant…) est très important avant de se lancer.
  • Informer quelqu’un à terre de votre session. Avant de quitter la maison, prévenez une personne qui sera en mesure d’alerter les secours en cas de non retour. Cela peut être en cas de problème avec votre téléphone mobile par exemple. Mettez vous d’accord sur une heure de rentrée et en cas de dépassement exagéré, la personne à terre pourra prévenir les secours.

  • Toujours avoir un téléphone avec soit. Bien entendu, cela parait évident mais on voit encore trop de SUPers pratiquer sans leur mobile… En plus, vous le mettez dans une sacoche étanche flottante, vous harnachez aux sandows de votre SUP et le tour est joué. Facile non ? Alors maintenant vous n’avez plus d’excuses pour ne pas prendre votre téléphone portable avec vous.
  • Le leash et le gilet gonflable sont des éléments de sécurité à toujours porter. Le leash vous permettra de garder quoiqu’il arrive votre planche attachée à votre pied. Très pratique pour votre sécurité cela vous permet de remonter sur votre planche rapidement sans devoir aller la chercher à 100m de vous. Autre élément, si vous pratiquez dans les vagues, en plus de vous éviter d’aller récupérer votre planche sur la plage, vous protégez également les autres surfeurs de vos ailerons. Pensez-y, ça fait mal. Le gilet gonflable est bien entendu un élément de sécurité primordial. Il vous permet de vous aider à flotter quoiqu’il arrive. Cela vous permet de vous économisez et de vous mettre en confiance. Quoiqu’il arrive vous ne pourrez pas couler.
  • Vérifier son matériel. Encore une fois, qui checke son matos avant chaque session ? Eh oui nous nous en doutions. Faites le. Il suffit d’une petite fuite d’air pour faire une entrée d’eau et finir avec un paddle sous-marin. En plus de perdre votre paddle, vous prenez des risques si cela vous arrive au large. Pour palier à ce risque de crevaison, il existe des paddles doubles chambres. Ces SUPs embarquent une chambre d’air de sécurité qui permettra à vous SUP de flotter en cas de crevaison de la chambre principale. Cette technologie fait évidemment monter le prix du paddle mais est une réelle solution face à la crevaison. C’est très interessant si vous pratiquer sur de longues distances, au large. Nous vous rappelons également que légalement, vous devez avoir un paddle double chambre pour vous aventurer au dela des 300m en mer.
  • Respecter les règles de priorités. En cas de croisement avec un bateau, une planche à voile ou un kite, la priorité est tribord amure ou à l’embarcation la moins manoeuvrante. Si vous croisez un bateau à moteur, vous êtes prioritaire car vous êtres moins manoeuvrant. Par contre si vous croisez une planche à voile, vous devez lui céder la priorité. C’est vous dans ce cas le plus manoeuvrant. En effet une planche à voile, ne peut par exemple pas naviguer face au vent, vous si en paddle bien que ce soit difficile.

Conclusion 

Afin de progresser en paddle et de pratiquer en toute sécurité, il y quelques éléments à respecter. Vous voila maintenant armé pour faire face à pas mal de problèmes. Notre dernier conseil sera : restez humble face aux éléments. Que ce soit la mer ou la montagne, ces éléments naturels sont dangereux s’il on fait n’importe quoi. Si vous les respectez, il n’y pas de raison de vous retrouver dans une situation catastrophique même si cela peut toujours arriver. Si vous prenez les précautions nécessaires, vos session paddles seront à coup sûr d’excellents moments.

Chaque mois, notre équipe vous propose des articles de blog afin de parfaire votre connaissance du monde du SUP. Restez connecté, nous revenons rapidement. Pendant ce temps, nous vous souhaitons de bonnes navigations avec votre paddle gonflable.

Découvrez nos paddles gonflables top qualité au meilleur prix

Promo !
329,00
Promo !
299,00
Promo !
329,00
Promo !
299,00
Promo !
329,00
Promo !
299,00
Promo !
379,00
Promo !
349,00
Promo !
429,00
Promo !
399,00
Promo !
379,00
Promo !
349,00

Table des matières

Actu

Dans des sujets similaires

Les paddles gonflables GoSport

Les paddles gonflables GoSport, bonne ou mauvaise affaire ?   Lancé en 2000 par le Groupe Rallye, GoSport se place de nos jours en véritable

Vous cherchez un superbe paddle au meilleur prix?

Visitez notre boutique