fbpx

Le guide ultime du paddle spécial débutant

Le guide ultime du paddle spécial débutant

Dans ce guide pour débutants en SUP, tous les sujets seront traités, des différents types d’ équipements à ce qui vous sera essentiel pour vos navigations.

Vous apprendrez également les mouvements de base, les meilleurs spots pour naviguer et comment rester en sécurité!

Continuez à lire ci-dessous…

SUP pour débutants

 

Si vous aimez le soleil, le surf et l’aventure, vous êtes au bon endroit.

Le Stand Up Paddle (SUP) est une activité populaire (et amusante !) pour les amateurs de plein air qui aiment passer du temps sur l’eau.

Ce guide complet pour débutant met en évidence tout ce que vous devez savoir sur ce sport populaire, des bases de la position debout, de la façon de pagayer, aux options d’équipements, et bien d’autres…

Vous n’avez jamais surfé de vagues auparavant ? Aucun problème. Ce guide est idéal pour le débutant absolu.

Qu’est-ce que le stand up paddle?

Beaucoup de gens confondent le stand up paddle avec le surf, mais ces deux disciplines sont en fait assez différentes.

En paddle, on se tient sur la planche en utilisant une pagaie pour se déplacer dans l’eau. Bien que certains amateurs de stand up paddle choisissent de pagayer dans les mers et les océans agités, beaucoup préfèrent les eaux plus calmes.

Les surfeurs, quant à eux, s’assoient ou s’allongent sur leurs planches et attendent l’arrivée des vagues. Dans le paddle traditionnel, qui est commun à la fois au surf et au SUP, les riders utilisent leurs mains en s’agenouillant sur une planche.

Dans tous les cas, le paddle représente un excellent entraînement de l’ensemble de votre corps et une expérience exaltante.

 

 

Pourquoi vous adorerez le stand up paddle

Si je suis complètement honnête, le SUP sert une variété d’objectifs:

Il favorise un sentiment de communauté avec des gens qui partagent la même vision des choses ; il vous amène dans de grands espaces ; il introduit le fitness et les loisirs d’une manière unique et amusante.

De plus, c’est un excellent moyen de visiter de magnifiques endroits à travers le monde.

Variétés de stand up paddle

L’un des avantage de la pratique du SUP, c’est son adaptabilité. En effet, vous pouvez pratiquer seul, accompagnés ou même en petits groupes.

De plus, les activités possibles en paddle sont très variés : vous pourrez pêcher, faire du yoga, de la randonnée…

Ainsi la pratique peut être sportive ou purement de loisir.

Récapitulons les activités possibles ci dessous :

 Paddle Pêche

Avec des SUP spécialement conçus pour la pêche, les amateurs peuvent passer des heures sur l’eau et attraper des poissons facilement et efficacement.

Contrairement aux bateaux, les SUP permettent des mouvements rapides, les pêcheurs peuvent ainsi atteindre un emplacement plus rapidement.

Les SUP sont relativement silencieux et génèrent que peu de remous.Cela vous permettra d’approcher le poisson au plus près sans vous faire remarquer. De plus, il est plus facile de voir l’eau en dessous d’une planche que d’un bateau.

Yoga

Le SUP offre un entraînement incroyablement complet pour le corps, ce qui le rend idéal pour le yoga.

Des cours se forment dans pratiquement tous les endroits où le stand up paddle est populaire.

Tout d’abord, le corps doit être engagé pour maintenir la stabilité de la planche. Deuxièmement, les yogis doivent rester attentifs à leurs planches afin de réaliser des poses tout en se tenant à flot.

Le sentiment d’accomplissement après une séance de yoga SUP est exaltant et incite les yogis à revenir pour aller plus loin.

Que vous souhaitiez tester votre équilibre ou trouver un sentiment de calme, le SUP yoga est idéal pour vous.

Découvrez notre guide complet spécialement réalisé illustrant la pratique du paddle yoga en cliquant ici.

Courses

Tout aussi excitante qu’elle en a l’air, la course de stand up paddle gagne rapidement en popularité.

Et ce ne sont pas seulement les pensionnaires avancés qui sautent le pas. Ce sport attire des gens de tous niveaux, grâce à son accessibilité.

Contrairement au surf, le SUP ne nécessite pas de maîtriser complètement le sport avant de participer. Ces courses attirent des personnes de tous âges et de tous niveaux, ce qui en fait une excellente activité intergénérationnelle.

Vous avez là quelques activités possibles à réaliser avec votre paddle.

Attention, toutefois la pratique du paddle n’est pas sans risques.

Rester en sécurité sur l’eau

Comme pour tout sport ou activité, il est important de pratiquer le stand up paddle avec des bases de sécurité à l’esprit, que vous soyez en train de pagayer pour le plaisir, le fitness ou la compétition.

Vêtement de flottaison individuel (gilet de sauvetage)

En pratique individuelle, les vêtements de flottaison individuels ne sont pas obligatoires (ils sont toutefois fortement recommandés).

Cependant, il est important de connaître toutes les règles et réglementations concernant le plan d’eau où vous prévoyez de pratiquer ce sport.

De plus, il n’y a aucun mal à enfiler un gilet de sécurité même dans les zones de natation et de surf désignées.

Le leash

Le leash est un outil de sécurité indispensable.

Comme son nom l’indique, le leash (en français, la laisse) vous attache à votre planche, l’empêchant de glisser et de la perdre si vous tombez à l’eau.

Ceci est important à la fois pour votre propre confort, votre sécurité, et pour empêcher votre planche d’entrer en contact avec une autre personne.

Une réflexion importante, si vous descendez une rivière ou dans une zone avec de nombreuses branches: choisissez un modèle à dégagement rapide ou détachable. Si votre leash s’emmêle dans les branches, vous devrez peut-être vous détacher rapidement.

Connaissance de la situation

Comme pour toute activité de plein air, il est important de faire attention à votre environnement.

Téléphone et SUP ne sont pas compatible (gardez un œil sur votre environnement) !

Agissez avec courtoisie et respectez des distances de sécurité entre pratiquants.

Il est toujours préférable de vérifier les prévisions avant de partir.

Si les vents sont forts ou une grosse tempête s’annonce, vous reporterez votre sortie en SUP.

Je vous conseille également d’avoir une connaissance de l’heure du coucher du soleil afin de rentrer à bon port avant la tombée de la nuit.

Pour commencer: les bases

Je vous encourage à préparer votre session SUP étape par étape, méthodiquement. Les informations suivantes vous aideront à démarrer:

Équipement

Vous pouvez visualiser un article spécialement dédié aux équipements ici.

Une chose que j’aime avec le SUP, c’est qu’il ne nécessite pas beaucoup d’équipement.

Voici une liste de recommandations avant d’aller naviguer:

La planche

Pour votre première approche avec le SUP, je vous recommande de louer une planche dans un magasin de location de SUP à proximité.

Le personnel vous équipera d’une planche idéale pour les débutants.

Une fois que vous tombez amoureux du sport (et je suis sûr que vous le serez), il sera temps d’investir dans votre propre planche.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires qui vous aiderons à faire le bon choix dans notre guide d’achat.

Gilet de flottaison

Si vous louez du matériel, le port du gilet de sauvetage est obligatoire.

En pratique individuelle avec votre propre matériel, il n’y a pas d’obligation.

Remarque: je recommande fortement de porter un gilet quel que soit l’âge, il pourra vous sauver la vie ou celle de vos proches !

Sifflet de sécurité

Un sifflet est un plus pour avertir les autres de votre situation et en cas d’urgence.

Pagaie

Il est important de choisir la pagaie adaptée à votre taille. Il existe plusieurs façons de procéder, en fonction des préférences de chacun et des différents programmes (vague, rando…).

De façon générale: placez la pagaie verticalement sur le sol et étirez votre bras au-dessus. Le haut de la pagaie doit s’insérer au niveau de la pliure de votre poignet.

En règle générale, la pagaie doit faire votre taille plus 10 à 25 cm pour de la balade (moins pour le surf).

Pour plus de détail, vous pouvez vous reporter à notre article concernant la pagaie ( quelle pagaie choisir, comment pagayer… )  en cliquant ici.

Leash

Un leash garantira que votre planche est toujours avec vous, même après une chute.

Lumière

Ayez une lumière si vous êtes sur l’eau après la tombée de la nuit.

Téléphone portable

Même si la pratique du paddle n’est pas spécialement risqué, un moyen de communication peut toujours servir en cas d’accident. Prévoyez une sacoche étanche dans laquelle vous pourrez aussi transporter votre portefeuille.

Vêtements

Habillez-vous en fonction de la météo météo… et de l’eau.

Vous passerez beaucoup de temps à la fois sur la planche et dans l’eau, aussi choisissez une tenue adapté à la situation. Optez pour un maillot de bain, un short de planche ou une combinaison, selon votre emplacement et la température.

Portez des chaussures, chaussons ou des sandales adaptées.

Si vous êtes sujet aux coups de soleil, des vêtements de protection solaire sont également une option.

Je recommande également des lunettes de soleil avec une sangle, ainsi qu’un écran solaire.

Un chapeau est facultatif, mais recommandé.

Si vous faites du paddle dans un climat plus froid, vous aurez besoin d’une combinaison en néoprène.

Vous pourrez également vous procurer une paire de gants adaptée (néoprène), un bonnet, une cagoule, des chaussettes en laine ou en fibres synthétiques ou des chaussons en néoprène. PaddleGonflable.fr a développé des partenariats avec plusieurs équipementiers. Aussi vous pouvez retrouver notre partenaire SolaFrance ou encore Enemii France qui développent et commercialise des produits néoprènes (combinaison, chaussons, gants.. ) a un super rapport qualité / prix.

Les combinaisons et accessoires  néoprenes Sola sont accessibles en cliquant ICI.

Les produits Enemii France sont disponible ICI.

Let’s Go !

Maintenant que vous êtes entièrement équipé et habillé pour l’aventure, il est temps d’aller sur l’eau.

Voici un guide étape par étape pour vous lancer et tenir debout sur votre planche:

Première étape: le lancement

Entrez dans l’eau tout en portant votre planche.

Une fois que vous êtes dans l’eau, avec hauteur d’eau au niveau de vos genoux, placez votre pagaie sur votre planche et agenouillez-vous sur la planche.

Entraînez-vous à pagayer à genoux avant de vous diriger vers des eaux plus profondes.

Lorsque vous êtes prêt à essayer de vous tenir debout, commencez à pagayer plus rapidement sur vos genoux.

Deuxième étape: se mettre debout

Par mesure de précaution, assurez-vous de vous déplacer vers des eaux plus profondes avant d’essayer de vous lever (une chute en eau peu profonde peut être douloureuse).

Une fois que vous avez pris de la vitesse à genoux, les étapes suivantes vous permettront de rester debout en un rien de temps:

Tout en restant à genoux, prenez appui sur vos orteils, et tenez votre pagaie sur votre planche.

Vos genoux doivent avoir approximativement le même écart que vos épaules.

Placez vos pieds sur la planche à l’emplacement là où vous aviez positionné vos genoux et soulevez le haut de votre corps jusqu’à ce que votre dos soit droit. Vous devriez maintenant être en position debout.

Troisième étape: équilibrage

Maintenir votre équilibre sera très probablement difficile au début. Gardez vos pieds parallèles à la poignée qui est sur le dessus de la planche.

Pliez légèrement vos genoux et essayez de garder vos pieds en ligne avec vos hanches.

Astuce:  mettez vos pieds à 15 degrés vers l’extérieur de la planche pour plus de stabilité.

N’oubliez pas: il est plus facile de rester équilibré lorsque votre corps est en mouvement, alors essayez de ne pas arrêter de bouger une fois que vous êtes debout.

Si vous vous sentez déséquilibré, assurez-vous de garder votre pagaie dans l’eau, en gardant la lame inclinée vers l’avant.

D’une main, tenez la poignée en haut de votre pagaie. Votre autre main doit être à peu près au milieu du manche. Ne saisissez pas trop fermement.

Vérifiez que vos pieds sont alignés avec vos hanches.

Regardez l’eau devant vous, pas à vos pieds, cela vous aidera à rester équilibré

Ne forcez pas trop sur vos pieds. L’effort supplémentaire épuisera vos pieds avant que vous ne soyez prêt à regagner le rivage.

Quatrième étape: pagayer

Il y a quelques mouvements de base pour apprendre à se déplacer, mais gardez en tète que vous n’avez pas à les maîtriser immédiatement. C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Envie de pagayer comme un pro ? Découvrez notre article technique spécialement dédié ici.

Avancer

Pour avancer, choisissez un côté à pagayer. Si vous choisissez de pagayer sur votre droite, placez la main gauche sur le dessus de la pagaie (l’olive) et votre main droite sur le manche.

Pour les pagayeurs gauches, utilisez la position de la main opposée.

Plongez la pale dans l’eau à environ deux pieds devant vous, puis amenez la en ligne en appuyant sur vos pieds, et sortez la de l’eau. Répéter.

Utilisez votre main supérieure pour guider le paddle et n’oubliez pas d’accompagner le mouvement avec votre torse.

Gardez la pagaie aussi verticale que possible pour naviguer en ligne droite.

Changez de côté après quelques coups, et n’oubliez pas de changer de position vos mains chaque fois que vous changez de côté.

Reculer

Apprenez à ralentir, à vous arrêter complètement ou à changer de direction.

Choisissez simplement un côté et plongez la pagaie dans l’eau derrière vous, en vous assurant que la pagaie est complètement immergée.

Amenez la pagaie droite et en avant, puis répétez.

Ce mouvement sur le côté droit de votre planche fera tourner la planche vers la droite, tout comme le mouvement sur le côté gauche fera tourner la planche vers la gauche.

Utilisez votre torse pour tourner et garder vos bras tendus, en veillant à maintenir la pagaie en position verticale.

Manœuvre latérale (draw stroke)

Si vous devez vous arrêter à côté d’un quai ou d’un bateau, ou manœuvrer dans des espaces restreints, vous devrez mémoriser la manœuvre latérale.

Plongez votre pagaie dans l’eau du côté vers lequel vous souhaitez vous diriger.

La pagaie doit être parallèle à la planche.

À ce stade, tirez la pale vers la planche.

Sortez la pagaie de l’eau et recommencez.

Balayage (sweep stroke)

La course de balayage vous permet de tourner rapidement votre planche à partir d’une position stationnaire ou en mouvement.

Pour ce coup, placez le haut de votre pagaie juste en dessous des épaules.

Tournez vos épaules du côté où vous pagayez et pliez les genoux.

Si vous pagayez à droite, plongez la pagaie dans l’eau devant vous à environ un pied à droite. Inversez simplement ce mouvement pour pagayer sur la gauche.

Utilisez un mouvement d’ arc de cercle du haut de la planche vers la queue en éloignant la pale de la pagaie.

Plus votre arc de cercle aura d’ampleur, plus votre manœuvre sera efficace.

Ce mouvement du côté droit déplacera la planche vers la gauche, et ce mouvement du côté gauche naviguera la planche vers la droite.

Conseil: tournez toujours le torse et gardez les genoux pliés pour plus de stabilité.

Pour le reverse sweep stroke, vous partirez de l’arrière de la planche en effectuant une arc de cercle vers l’avant.

Envie d’en exemple en vidéo ? Visionnez ci-dessous celle réalisée par nos amis de chez SUP Magazine !

L’arbalète (cross bow stroke)

Si vous devez tourner rapidement, le « cross bow » vous sera utile.

Pour tourner à droite, placez votre pagaie à l’arrière du côté gauche de la planche.

Plongez votre pagaie dans l’eau et effectuez un demi cercle depuis la position de départ vers l’avant de la planche.

Si vous souhaitez faire un demi tour rapide, vous replongez votre pagaie à l’avant droite en effectuant un demi cercle vers l’arrière de la planche.

Commencez sur le côté droit de la planche pour tourner votre planche vers la gauche.

Commencez sur le côté gauche de la planche pour tourner votre planche vers la droite.

Le Cross Bow demande plus de technique que le virage “classique”. Vous pouvez visionner la vidéo ci dessous afin de mieux comprendre la manoeuvre.

Chute

Si vous avez le temps de préparer votre chute, essayez de vous éloigner de la planche.

Tombez à plat sur le dos ou le ventre lorsque cela est possible.

Si vous le pouvez, tenez votre pagaie.

Revenez à votre planche le plus rapidement possible.

Si vous devez récupérer votre pagaie, allongez-vous sur le ventre sur votre planche et utilisez vos mains pour naviguer jusqu’à votre pagaie.

Se lever après une chute

Les chutes sont fréquentes en paddle, donc remonter sur sa planche ne doit pas être un obstacle.

Voici comment tomber correctement et quelques conseils éprouvés pour vous remettre rapidement sur votre planche.

Revenir sur votre planche

Pour revenir sur votre planche, saisissez la poignée et tirez-vous avec vos coudes jusqu’à ce que vous puissiez atteindre votre autre main du côté opposé de la planche.

À ce stade, vous devrez vous aider de vos jambes pour amener la planche sous votre corps en un seul mouvement.

Pousser d’abord sur vos genoux, puis passez de vos genoux à vos orteils, un pied à la fois, et maintenez la pagaie sur la planche.

Placez les pieds sur la planche et soulevez le haut du corps jusqu’à ce que vous soyez en position debout.

Où aller: Les 5 meilleurs emplacements de SUP au monde 

Que vous ayez la chance d’habiter près de l’un des meilleurs emplacements de SUP ou que vous planifiez un voyage pour tester vos nouvelles compétences, les emplacements suivants sont connus pour être adaptés aux SUP

Les îles de la Madeleine au Canada

A l’abri des vents, l’île d’Entrée et celle du Cap aux Meules, situées au coeur de l’archipel de la Madeleine dans le golfe du Saint-Laurent, représentent des spots de premier choix pour faire du stand up paddle.

  

Tignes-le-Lac en Savoie

Accessible facilement en covoiturage ou en train, la jolie station de Tignes-le-Lac vous accueille pour des vacances actives à plus de 2000 mètres d’altitude. Grimpez sur votre planche et partez explorer les rives montagneuses du lac en toute tranquillité. L’endroit s’avère idéal pour les débutants ou les personnes souhaitant s’initier au stand up paddle, puisque le prêt du matériel est gratuit lorsque vous séjournez sur place grâce à la carte Sportignes.

Peniche au Portugal

Si vous pratiquez un stand up paddle plutôt physique et sensationnel, Peniche est LE spot à ne pas manquer au Portugal. A une centaine de kilomètres au nord de la capitale, découvrez ce spot connu dans le monde entier pour ses vagues impressionnantes. Sur place, vous trouverez plusieurs écoles pour apprendre le sport ainsi que des boutiques de location de planches, gilets de sauvetage et combinaisons. La plage de Baléal est l’une des plus agréables pour le stand up paddle avec ses jolies vagues, son sable fin et chaud et son atmosphère baba-cool.

La Méditerranée entre La Ciotat et Six-Four

Tout du long la balade se fait sur une eau cristalline. Les conditions sont également optimales (down wind entre la Ciotat, Bandol et Six-Four). La biodiversité y est importante. Une belle balade !

Kauai, Hawaï

Profitez du sport dans l’état où l’engouement pour le SUP a commencé. La rivière Wailua de Kauai offre une vue incroyablement belle sur la montagne Nounou, mieux connue sous le nom de géant endormi.

Vous souhaitez en savoir plus sur les spots de paddle en France ? Retrouvez notre guide des meilleurs sport français!

Vous souhaitez découvrir notre sélection des 6 meilleures destinations pour la pratique du SUP ? N’attendez plus et consulté notre guide des meilleurs spots mondiaux !

Acheter sa planche

Vous avez appris ce dont vous avez besoin pour commencer et peut-être avez-vous même essayé le SUP lors de vos dernières vacances! Maintenant, que se passe-t-il si vous vous lancez dans le sport et que vous souhaitez passer au niveau supérieur?

Il est temps de parler des spécificités et du type de board que vous souhaitez acheter.

Vous trouverez ci-dessous un bref résumé des types de SUP et de leur utilisation générale.

Retrouvez l’ensemble de notre gamme en cliquant ICI.

Planches de stand up paddle tout terrain « All around »

Si vous débutez dans le sport, un SUP polyvalent est un excellent choix.

Il existe des planches gonflables et non gonflables, et ces planches sont conçues pour les débutants.

Beaucoup de pratiquants trouvent ces planches polyvalentes plus stables que les autres, grâce à leur plus grande largeur.

Ces planches sont idéales si vous prévoyez de rester dans une eau calme et plate.

Pour cette raison, ils sont mon premier choix pour débuter.

Retrouvez nos paddles “All around” en cliquant ICI !

Les SUP surf

Si vous êtes prêt à plonger et  à surfer sur les vagues, vous pouvez opter pour un SUP de surf.

Plus courts et plus étroits que les planches polyvalentes, les SUP de surf sont également beaucoup plus légers. En raison du manque de stabilité, ce type de planche n’est pas un excellent choix pour les débutants.

Les SUP de course (race)

Lorsque vous avez appris les bases et êtes prêt à courir, le SUP de course est le choix parfait.

Ce type de planche est étroit et long, et est spécialement conçu pour la vitesse.

Je ne recommande pas les SUP de course pour les débutants, car ils ont une courbe d’apprentissage au-delà de la planche polyvalente traditionnelle.

Où acheter 

Bien que les boutiques en ligne soient excellentes, et votre détaillant SUP local l’est aussi. Ce qui compte par dessus tout c’est la qualité du conseil qui vous sera donné. C’est pourquoi nous restons à votre entière disposition par téléphone ou par mail afin de vous aider à faire votre choix.

Notre  personnel vous aidera à choisir un type de planche qui correspond parfaitement à vos besoins individuels.

La planche parfaite vous fera sans aucun doute tomber encore plus amoureux du sport.

Stocker votre planche 

Maintenant que vous avez votre propre planche, il est important de la stocker correctement lorsque vous n’êtes pas sur l’eau.

Gardez votre planche à l’intérieur, si possible.

Si ce n’est pas possible, éloignez-la des sources de chaleur, de l’humidité et protégez-la du soleil.

Les meilleures façons de stocker votre planche

Appuyée

Le moyen le plus simple de ranger une planche est d’ être appuyée contre un mur.

Les SUP sont très grands, donc le stocker sur le côté est probablement la meilleure option.

Assurez-vous que la planche est stable et protégez-la en plaçant un rembourrage entre la planche et le sol.

Pensez à utiliser une sangle pour fixer la planche à un objet solide.

Suspendu

Accrocher votre planche au plafond est un excellent moyen d’économiser de l’espace et de garder votre planche en sécurité. Il existe des kits de suspension qui rendent l’installation rapide et facile.

Le rack

Placer votre planche sur un rack rembourré, ou un rack avec des sangles, est une autre excellente solution de stockage.

Il existe d’innombrables options parmi lesquelles choisir, notamment des supports muraux, des supports suspendus et des supports autonomes.

La housse 

Dans tous les cas, une housse est un excellent choix pour protéger votre board d’éventuelles chutes ou chocs pendant les manipulations.

Conclusion

Si vous n’étiez pas convaincu auparavant que le SUP est fait pour vous, j’espère que vous allez maintenant l’essayer!

Que vous envisagiez de monter à bord pour le plaisir ou le fitness, ou que vous ayez hâte d’explorer d’autres sports via le SUP, ces conseils pour débutants devraient vous lancer dans une nouvelle aventure que vous apprécierez pour les années à venir.

Avec un peu de pratique, vous serez un pro du SUP en un rien de temps.

Retrouvez l’ensemble de notre gamme paddle en vente sur notre site en cliquant ICI

Cliquez ici pour retrouver tous nos paddle débutants

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Table des matières

Actu

Dans des sujets similaires

Vous cherchez un superbe paddle au meilleur prix?

Visitez notre boutique