fbpx

Une voile sur votre paddle

Ahhh la quiétude d’une balade en paddle sur les eaux calmes et cristallines du lac. Vous vous y voyez déjà ce  week-end, glissant en toute sérénité au son du clapotis de votre pagaie. Seulement, les prévisions météo vous ont échappé et une fois sur place, les vents balaient le spot rendant l’excursion bien plus sportive que prévue. Et si vous utilisiez les forces d’Eole à votre avantage ? Voyons au travers de cet article, les différentes options qui s’offrent à vous pour ajouter une voile à votre paddle et en profiter au maximum dans toutes les conditions.

Votre choix de voile sera principalement influencé par le type de pratique auquel vous aspirez. C’est donc la première chose qu’il faudra identifier. Vous voulez une assistance pour aller un peu plus vite alors que vous pagayez ? Vous voudriez pouvoir tout faire à la voile ? Avoir la possibilité de vous reposer tout en conservant la glisse ? Levons le voile sur les technologies disponibles !

Différentes technologies disponibles

La voile de Down wind

Il s’agit d’une option à très bas coût, mais qui a ses limites. La voile de down wind se présente sous la forme d’un petit dôme qui se sangle aisément à l’avant de votre paddle. Son format compact la rend facile à replier et stocker. Une fois déployée, le vent s’y engouffre pour propulser votre planche droit devant. La principale limitation de ce système est la direction : choisir de prendre un cap autre que celui du vent s’avèrera bien plus physique, voire impossible. Choisissez donc judicieusement votre parcours pour éventuellement profiter de l’assistance du vent sur le chemin du retour !

Comptez environ 20€ pour ce système, ce qui en fait l’option la plus abordable de toute notre sélection, vous ne perdez rien à l’essayer !

Si vous êtes un inconditionnel de la pagaie et souhaitez juste un coup de pouce pour être plus performant, ou si vous voulez pouvoir vous reposer tout en continuant votre balade, la voile de Down Wind devrait répondre à vos attentes !

La SailPaddle

Comme son nom l’indique, SailPaddle, l’entreprise créatrice de DaSail,  propose un concept de pagaie capable de se convertir en voile. Ici, une pagaie, en apparence classique, renferme dans son manche une petite voile qui se déploie en quelques secondes et vous permet de profiter de la poussée éolienne à loisir.

Avec quelques notions de navigation à la voile, il sera donc possible de diriger, mais soyez conscient que cela vous demandera un peu d’effort. En outre, la taille de la voile limitera l’efficacité de la direction. Cela peut, par exemple, vous aider à prendre une petite vague mais n’espérez pas battre le record de vitesse à la voile !

Côté budget, on grimpe à 350 US$ (environ 300€) soit un petit extra comparé à une pagaie classique en carbone pour un produit 2 en 1.

Il s’agit d’une solution facile à stocker, ludique, permettant d’alterner entre la propulsion à la pagaie et la propulsion éolienne en quelques secondes. Elle demandera un peu d’effort physique et de connaissances pour se déplacer à volonté, mais reste un bon choix pour commencer à naviguer avec votre paddle.

La voile Gonflable

Nous arrivons ici aux solutions plus techniques, offrant, de fait, plus de possibilités, notamment l’apprentissage d’un autre sport : le Windsurf (Planche à voile). La voile gonflable s’est développée suivant une technologie pratiquement identique aux ailes de kitesurf. A l’aide de votre pompe de SUP, vous gonflez la voile qui se rigidifie. Vous pouvez donc commencer à naviguer suivant le principe de la planche à voile. Vous pouvez alors vous déplacer où bon vous semble et aller plus vite. Avec un poids moyen d’environ 3 kilogrammes, il est possible d’introduire les plus jeunes et légers à ce sport.

Précisons que pour pouvoir utiliser ce dispositif vous aurez besoin d’un paddle équipé d’un insert ou rail de pied de mât. Dans des vents assez soutenus, ce type de voile tendra à se déformer, affectant les performances de navigation. Une fois la session terminée, il ne reste plus qu’à dégonfler la bête, la replier et la glisser dans son petit sac de transport.

Selon la surface, il vous faudra compter sur un budget compris entre 399€ (taille XS pour les pratiquants de moins d’1m15) et 519€ (taille XL)

La voile gonflable est donc un moyen simplifié de s’initier aux joies de la navigation en windsurf sur votre paddle gonflable, en pouvant choisir sa direction, prendre un peu plus de vitesse qu’en ramant tout en restant facile pour ce qui est du transport.

La voile de planche à voile ( windsurf)

Un brin plus complexe au montage, la voile traditionnelle de windsurf s’utilisera de façon similaire à sa cousine gonflable. Il vous faudra également un Paddle doté d’un insert de pied de mat pour réaliser la connexion. Vous avez alors la possibilité de choisir la taille de voile parmi un large éventail de surfaces (de 0.5 jusqu’à 12m² si cela vous chante !). La rigidité des éléments du gréement (mât, wishbone, voile) offrira la possibilité de sortir dans des vents plus soutenus et de constater de bien meilleures performances. L’utilisation d’un harnais devient également possible afin de soulager vos bras allongés par les longues heures de navigation.

C’est un bon moyen pour parfaire votre technique de windsurf sans avoir à investir dans un flotteur dédié !

La contrepartie majeure de ce dernier système est la complexité du montage et du transport : plusieurs éléments sont à assembler, tout autant d’accessoires qu’il faut pouvoir glisser dans votre Paddle Mobile entre la glacière et autres bagages du week-end.

Il s’agit également de la technologie la plus onéreuse au vu des composants, mais à la fois la plus complète et polyvalente. Comptez au minimum 500€ pour vous procurer un gréement complet de débutant adulte

Peut-être êtes-vous déjà un windsurfer dont quelques voiles se parent de poussière au fond du garage car les nouveaux millésimes les ont relayées au rang de reliques ? Ce peut être le moment d’en faire profiter le reste de la famille !

Dans les cas des voiles gonflables et traditionnelles, nous vous recommandons tout de même, si vous n’êtes pas déjà un pratiquant de windsurf, de prendre des cours pour connaître les notions de base et mesures de sécurité inhérentes à cette activité !

La wing

Vous avez très récemment aperçu quelques personnes brandissant fièrement leurs ailes à bout de bras mais vous vous demandez toujours ce qu’est ce nouvel engin flottant (et volant) partiellement identifié ? C’est votre jour de chance, nous allons vous éclairer un peu !

Avec l’arrivée (puis sa démocratisation) du foil, de nombreuses inventions sont ressorties des placards. Parmi elles, la Wing ! Reprenant la technologie du kitesurf (comme la voile gonflable vue précédemment), diverses marques ont (re)développé des ailes permettant de se propulser sur une planche, de façon plus libre qu’un windsurf mais sans la contrainte de liaison permanente avec une aile de Kite. Un hybride donc ! Selon les fabricants, les Wings sont plus ou moins complexes en termes d’éléments à monter. Par exemple chez Duotone, il faudra monter un équivalent de wishbone, là où chez la grande majorité, il vous suffira de gonfler votre engin avant d’en faire bon usage.

Bien que l’on puisse généralement les apercevoir volant au-dessus des flots grâce aux foils, sachez que votre paddle gonflable peut aussi bien servir de support pour apprendre à manier ces ailes et se préparer à sauter le pas du tapis volant ou simplement se propulser sans pagaie.

A l’instar de la voile de windsurf gonflable, vous utilisez votre pompe de SUP pour gonfler et rigidifier la Wing. Plutôt que de l’avoir liée à votre SUP, vous la tenez librement, impliquant que n’importe quel Paddle gonflable peut être utilisé.

Pour les versions exclusivement gonflables, le stockage est aisé, il vous suffira de replier l’aile une fois dégonflée. Les produits comportant davantage d’éléments seront bien évidemment plus contraignants.

A la caisse, vous devrez débourser en moyenne 500€ selon la taille, les fabricants. Vous serez alors déjà équipé le jour où vous vous lancerez dans le WingFoil !

Nous ne pouvons que vous recommander de vous rapprocher d’un pratiquant ou d’un moniteur afin d’appréhender son utilisation dans les meilleures conditions.

En bref

En résumé, de bien nombreuses options existent pour transformer votre stand up paddle gonflable en machine à voile. Plus besoin d’avoir des sueurs froides à la vue des rafales balayant votre plan d’eau favori, bien au contraire !

A vous de définir vos besoins, vos attentes ou encore le budget que vous souhaitez y attribuer pour pouvoir choisir entre les systèmes que nous vous avons présenté. Prenez bien garde à vérifier que votre paddle est compatible avec la voile que vous souhaitez utiliser, tout particulièrement s’agissant des voiles gonflables et traditionnelles pour lesquelles il vous faudra un insert de pied de mât.

Cap sur de nouvelles aventures aéroportées !

Partager:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Table des matières

Actu

Dans des sujets similaires

Une voile sur votre paddle

Ahhh la quiétude d’une balade en paddle sur les eaux calmes et cristallines du lac. Vous vous y voyez déjà ce  week-end, glissant en toute

Vous cherchez un superbe paddle au meilleur prix?

Visitez notre boutique