Pagaie carbone Vs pagaie aluminium

Quel pourcentage de carbone choisir pour sa pagaie de paddle?

 

pagaie paddle

Tout comme le choix de votre paddle, votre pagaie est un accessoire déterminant dans votre navigation.

Une pagaie de sup non adaptée pourra être la cause d’une mauvaise session, de contraintes physiques, de mouvements non adaptés, ou pire, de traumatismes physiques.

Le but est de choisir votre pagaie selon l’ utilisation que vous en faites, et de le comparer avec votre niveau, votre fréquence d’utilisation.

Il existe, tout comme les paddles, un panel très complet de pagaies.
La pagaie est un accessoire d’apparence simple.
Elle se compose de trois parties : la pale, le manche et l’olive.

Elle est soit fixe, soit réglable, soit démontable, et pour finir se compose de bois, d’aluminium, de fibres de carbone ou de carbone (en proportions variées pour ces deux derniers matériaux).

La majeure partie de l’offre étant concentrée sur l’aluminium, la fibre de verre et de carbone, nous allons étudier ces matériaux.

La composition :

Les pagaies de SUP sont principalement composées de carbone, de fibre de verre ou d’aluminium.

On peut trouver dans certains shop spécialisés des pagaies en bois, en bambou, mais ne nous attardons pas dessus, car à l’heure actuelle ces matériaux correspondent à des demandes précises qui ne représentent pas l’offre générale.

L’aluminium est très représenté dans tous les types de commerces, on trouve ce genre de pagaies dans les grandes surfaces et dans les magasins spécialisés.

C’est un matériau simple et peu onéreux.

Il faut être vigilant, car les informations concernant la construction de la pagaie sont relatives au manche.
Une pagaie en alu n’aura pas une pale dans le même matériaux, cette dernière sera en général en plastique ou en fibre (beaucoup moins performantes que les pales en carbone car moins rigide).
Il faudra bien regarder le descriptif des matériaux utilisés.

L’ aluminium étant conducteur, en hiver le manche sera très froid, et il sera chaud en été s’il reste au soleil.

Il est aussi agressif pour les rails des SUP, il faudra être prudent à l’usage et éviter les chocs (d’autant plus si votre paddle est en carbone).

Enfin, une pagaie alu sera résistante aux chocs (cailloux, coups directs dans la pagaie…) mais sera moins résistante si elle est soumise à un flex prononcé.
Elle aura tendance à plier ou à se tordre si l’on exerce de fortes contraintes lors de navigations intensives (c’est rare mais c’est aussi pourquoi les riders expérimentés optent pour la fibre).

Le carbone a remplacé la pagaie en fibre de verre.

La fibre de verre reste cependant présente dans certaines pagaies en carbone. On utilise ses propriétés pour jouer sur le flex du manche (nous verrons ça un peu plus loin).

Le type de carbone peut varier :

construction pagaie sup

Il existe 3 principaux types de carbone, 12K, 3K et UD.

Ils correspondent au nombre de filaments dans un fil (3 000 ou 12 000)

Dans le cas du UD, les fibres sont unidirectionnelles, elles, sont moins résistantes car elles ne sont pas tressées.

Plus le nombre de filaments augmente, plus le carbone est lourd, pour des qualités mécaniques équivalentes, on peut donc en conclure que le carbone 3K sera à privilégier pour l’achat d’une bonne pagaie en carbone.

carbone pagaie sup

Un manche en carbone ne veut pas forcement dire que la pale et l’olive sont en carbone aussi.

Attention, le carbone n’est pas résistant aux chocs :

En effet, le carbone sera extrêmement résistant aux poussées du paddler, car les fibres sont travaillées dans le sens de la rame, il pourra se tordre à l’extrême sous de très fortes pressions, mais il risque de casser ou de se fissurer s’il prend des coups ou des chocs (sur des cailloux ou lors de manipulations en général hors de l’eau).

N’hésitez pas à vous munir d’une housse de pagaie qui permettra de préserver votre accessoire plus longtemps.

La rigidité :

La rigidité d’une pagaie de SUP est le point essentiel à analyser.
Lorsque nous parlons de rigidité de pagaie, nous parlons simplement du manche.

En effet, la pale doit être le plus rigide possible pour être efficace, c’est sa taille et sa largeur qui permettront de modifier la navigation (moins large pour une cadence élevée et plus large pour plus d’appui).

En ce qui concerne le manche, la rigidité d’une pagaie se calcule en fonction de son flex, sous la pression de l’exercice du paddler sur l’eau.

rigidité pagaie paddle

Le flex de l’aluminium n’est pas bon (en comparaison avec celui du carbone, les marques progressent d’années en années pour rendre la pagaie aluminium performante).

Les pagaies alu sont plutôt conseillées pour une pratique très occasionnelle.
La pratique régulière de ce genre de pagaie pourra entraîner des douleurs articulaires et des tendinites.

Le carbone est plus adapté à la pratique de la rame, mais en fonction de sa fabrication, le manche sera plus ou moins rigide.
Plus le manche contiendra de pourcentage de carbone, plus il sera rigide.
Si les fibres de carbone sont unidirectionnelles, le manche sera moins rigide que si les fibres sont tissées.

Les pagaies en 100% carbone très rigide seront donc le must en performance, mais elles seront réservées aux pratiquants assidus, car elles seront très physiques.

Tout l’intérêt de la pagaie carbone, c’est qu’on pourra jouer sur le flex.
Une pagaie dont le manche aura plus de flex sera moins physique.

La rigidité du manche se fera selon le travail du carbone, mais aussi de son association avec de la fibre de verre.
En effet, la fibre de verre étant beaucoup plus flexible que le carbone, l’association du carbone à de la fibre de verre donnera des pagaies plus flexibles (donc moins physiques).

Il conviendra de choisir une pagaie en fonction de son niveau.
En règle générale, les coureurs prennent une pagaie très rigide pour les courses afin d’optimiser la poussée, et une pagaie plus souple pour les longues distances afin de favoriser une cadence de rame plus élevée sur la durée (couplée avec une pale moins large).

De façon générale, un manche rigide sera plutôt couplé avec une pale plus large afin d’avoir une navigation puissante ou beaucoup d’appui (dans les vagues par exemple).

Il faut noter que si on recoupe un manche de pagaie en carbone, il devient plus rigide, et que les riders de petites tailles seront plus à l’aise avec des manches souples.

La rigidité des pagaies sera moins homogène avec des pagaies de type vario ou 3 parties.

Vario/ 3 parties/ Fixe :

La pagaie vario peut se régler parfaitement à la taille de l’utilisateur, elle peut donc s’adapter à différents programmes (car la taille de pagaie varie d’un programme à l’autre), mais aussi aux familles car elle peut s’adapter aux grands et aux petits.

Vous aurez le choix entre l’aluminium et le carbone, encore une fois il s’agira de bien choisir selon votre utilisation :
Un manche carbone sera plus léger, plus performant, bien que le flex ne soit pas uniforme car « cassé » au niveau de la bague vario.

Le manche alu, lui, généralement couplé à une pale nylon ou PVC, sera plus robuste aux chocs occasionnés par une utilisation du type familiale (canne ou sèche serviette…).

reglage pagaie paddle

La pagaie 3 parties démontable est particulièrement pratique pour une utilisation nomade.
Accompagnée d’un paddle gonflable, elle se logera sans soucis dans un sac à dos.

Généralement en alu, les pagaies 3 parties évoluent au niveau du flex et de la construction, tout comme les vario, pour rivaliser avec les pagaies fixes.

Attention toutefois aux manipulations avec ces pagaies trois parties qui sont régulièrement assemblées, transportées et démontées :
La pagaie carbone sera toujours plus performante mais aura toujours plus de risque de s’abîmer à cause de chocs et de manipulations répétées.

Une pagaie alu, bien que moins performante et plus lourde sera plus résistante, notamment au niveau des fixations ou push pin.

Attention aux prises d’eau avec ces pagaies au niveau du vario et des fixations qui alourdissent la pagaie.

La pagaie fixe ou le nec plus ultra de la pagaie !
La pagaie fixe sera pour un utilisateur unique, car elle sera adaptée à sa taille, à son programme et à son utilisation.

La pagaie fixe sera plutôt pour un utilisateur régulier, et il conviendra d’opter pour une pagaie carbone car, comme nous l’avons vu précédemment, l’ utilisation régulière d’une pagaie alu sera mal adaptée.

Le flex du manche sera plus plus uniforme, la pagaie sera moins lourde, étanche et donc la navigation sera plus agréable.

Le poids :

Une pagaie en aluminium sera plus lourde qu’une pagaie en carbone.

Plus le pourcentage de carbone d’une pagaie sera élevé, plus elle sera légère (encore un peu plus si vous privilégiez le carbone 3K).

Pour l’exemple, une pagaie alu en 3 partiepèsera aux alentours de 1kg (voir plus), contre environ 600 grammes pour une pagaie fixe en carbone.
L’écart est faible, mais sur une journée de navigation, ou une longue distance à un rythme soutenu, le choix est vite fait.

pagaie paddle alu

Encore une fois, attention aux prises d’eau avec les pagaies vario et démontables, les fixations laissent passer un peu d’eau avec le temps, lorsque la pagaie tombe à l’eau ou lors de sessions de surf, elle prendra du poids.
Il faudra penser à la vider, et elle peut aussi couler…

Pour résumer simplement, le poids sera un critère non négligeable si vous utilisez votre paddle de façon intensive.

Pour une utilisation occasionnelle, l’aluminium pourra faire l’affaire, mais encore une fois le carbone sera l’atout légèreté et confort.

Le prix :

En anglais dans le texte, « you get what you pay for » (vous avez ce pour quoi vous avez payé).

Pas de surprise, plus il y aura de carbone dans votre pagaie (olive, manche et pale), plus le prix augmentera.

L’aluminium, généralement couplé à une olive et une pale en nylon, PVC , ABS ou fibre de verre sera dans les prix les plus bas.

Une pagaie avec un manche 50% de carbone et 50% de fibres de verre sera un bon compromis performance, poids, prix.

Pour info :

Une pagaie alu (fixe, vario ou 3 parties) d’ entrée de gamme sera disponible entre 50 et 100€.

Une pagaie en carbone/fibre de verre sera disponible entre 100 et 200 €

Pour une pagaie haut de gamme 100% carbone, vous pourrez compter jusqu’à 500€

En résumé, la différence entre l’aluminium et le carbone est assez grande.

Rigidité, poids, performance, solidité, prix, il s’agit de bien étudier sa fréquence de pratique avant de choisir la bonne pagaie.

L’aluminium sera envisageable si vous utilisez votre paddle épisodiquement pendant vos vacances d’été, avec sa pale en plastique si les enfants souhaitent faire des châteaux de sable…

Une pagaie multi utilisateur avec variateur, résistante aux chocs et pas trop chère qui correspondra à une pratique ludique sans prise de tête.

Si vous cherchez la performance, ou si vous utilisez simplement régulièrement votre paddle, portez votre choix sur une pagaie en carbone.

L’alliage du carbone avec la fibre rendra votre pagaie plus flexible, et conviendra donc aux riders moins physiques car elle sera plus douce pour les articulations.

Une pagaie en 100% carbone sera réservée aux riders performants qui souhaitent avoir de la puissance, de l’appui.

pagaie stand up paddle carbone

Vario ou fixe seront à étudier en fonction de votre programme car la taille de votre pagaie changera suivant votre programme:

En surf,votre taille +0 à 20cm, en balade, votre taille + 10 à 25cm, en race, votre taille +15 à 30 cm.

Si vous changez de programme, il sera intéressant de porter votre choix sur une pagaie vario, plutôt en carbone car si vous changez de programme, cela implique que vous naviguez régulièrement.

Enfin, les pales plastique sont à éviter car la poussée ne sera pas homogène, de façon générale, privilégiez les pales en carbone, plus rigides et plus confortables.

Sommaire
Quelle pagaie choisir pour son paddle?
Titre de l'article
Quelle pagaie choisir pour son paddle?
Description
Il existe différentes constructions de pagaies pour stand up paddle, mais comment bien choisir sa pagaie de sup?
Auteur
Nom du rédacteur
Paddle Gonflable
Logo de la marque